Archives Municipales de la ville d'Issoire

Navigation principale

Issoire pratique

Vous êtes dans : Accueil > Histoires d'Issoire > Rétrospective : 100 ans de cinéma à Issoire > Le cinéma à Issoire, Le Vog

Le cinéma à Issoire, Le Vog

Au lendemain de la seconde guerre mondiale, trois cinémas existent à Issoire :
- le Vog, rue de Barrière, inauguré en 1942, fonctionne jusqu’à la fin de l’année 1987,
- le Médiéval, rue de Brioude, projette des films de 1947 à 1985,
- et enfin, le Modern’, place du Postillon, qui poursuit son activité tout en connaissant des remaniements et autres travaux de modernisation.

Le Vog :

C’est en septembre 1940 que la famille Lamy fait l’acquisition de l’emplacement du futur cinéma le Vog en achetant un ensemble immobilier et foncier donnant rue de Barrière et rue Espagnon.

L’inauguration du cinéma se déroule le 2 février 1942 en présence d’une foule nombreuse ainsi que de plusieurs autorités : le sous-préfet Hamonic, le capitaine Planchet, M. Chazal, président de la Légion, M. Retru, maire d’Issoire, M. Queylard, président du Tribunal civil d’Issoire et M. Kerhervé, capitaine de gendarmerie.

Le Vog dispose d’une salle de cinéma qui compte environ 400 places assises en 1945.

Jusqu’au début des années 70, il connaît une bonne affluence du public. M. Moulin puis M. Claude Navarre succède à la famille Lamy, comme gérant. Mais, face à une fréquentation en baisse et un loyer trop onéreux, le cinéma ferme ses portes en 1987. Il est détruit en octobre 1988.

© A. Jacquemond - Cabine de projection du cinéma le Vog en 1974

© A. Jacquemond - Écran-réclame et salle du cinéma le Vog en 1984

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

© A. Jacquemond - Salle du cinéma le Vog en 1984

© A. Jacquemond - Hall d’entrée du cinéma le Vog en 1984

 

 

 

 

 

 

© La Montagne - Destruction du cinéma en octobre 1988